vous êtes ici : accueil > luttes

15 septembre 2016 : déclaration et tract unitaire

Déclaration des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNL, UNEF d’Ille et Vilaine.

En plein cœur de l’été, le Gouvernement a dégainé pour la 3e fois consécutive le 49.3 pour passer en force la loi travail. L’adoption de celle-ci est une atteinte à la démocratie citoyenne, à la démocratie sociale, à la démocratie parlementaire. Pour autant, rien n’est encore fait, rien n’est encore joué.

D’ailleurs la mobilisation de ces derniers mois a permis les 1er reculs du gouvernement et des avancées pour les salariés. Pour autant l’essentiel des dangers demeurent.

La loi vise toujours à aggraver et généraliser la précarité, en facilitant les licenciements ; elle accentue le chantage à l’emploi par le biais des « référendums » d’entreprise ; elle transforme les missions de la médecine du travail ; Elle inverse la hiérarchie des normes qui permet de déroger au code du travail ou à l’accord de branche par accord d’entreprise…

L’adoption de la loi ne nous fera pas renoncer.

Nous avons en mémoire le combat victorieux pour l’abrogation du Contrat Premier Embauche (CPE) pourtant voté et également publié au journal officiel. Ce qui a été possible en 2006 doit l’être en 2016.

Notre détermination reste intacte.

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNL, UNEF d’Ille et Vilaine appellent tous les salariés du public et du privé, les étudiants et les lycéens, les retraités, les privés d’emplois à poursuivre et amplifier la mobilisation jeudi 15 septembre 2016 en décidant l’arrêt de travail (1h, ½ journée, 24h) et en participant en nombre aux rassemblements et manifestations organisées :

RENNES 11 h - Esplanade Charles De Gaulle
ST MALO 11 h 30 à 13 h Rassemblement pique-nique devant la médiathèque
FOUGERES, REDON, ST MALO, VITRE selon les modalités définies localement.

POUR OBTENIR L’ABROGATION DE LA LOI TRAVAIL et POUR DE NOUVELLES GARANTIES et PROTECTIONS COLLECTIVES.

PDF - 347.9 ko
PDF - 43 ko

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.