vous êtes ici : accueil > Territoires

1er octobre : distribution de tracts devant l’agence Pôle emploi de Rennes Sud

Le flicage des chômeurs doit cesser !

Le 15 avril 2015, le Conseil d’administration de Pôle Emploi a décidé de mettre en place « le flicage des chômeurs » ! Ce 1er Octobre 2015, cela devient effectif pour la Bretagne !

François Rebsamen, l’ancien ministre du travail, a en effet demandé au Pôle Emploi de « renforcer les contrôles » pour vérifier que les chômeurs « cherchent bien un emploi », estimant qu’une « sanction » est nécessaire dans le cas contraire !

Souhait des gouvernements successifs et de la Direction de Pôle emploi : les travailleurs privés d’emploi doivent s’adapter au marché du travail, aux postes existants et non pourvus. A défaut de s’adapter, Pôle Emploi doit les y contraindre.

Jusqu’à ce jour, le contrôle des chômeurs existait déjà : les chômeurs inscrits devaient être tenus de faire des recherches, mais le contrôle était assuré par les conseillers en charge de leur accompagnement.
A partir d’aujourd’hui, tous les demandeurs d’emploi, sans discernement, seront susceptibles d’être contrôlés et des conseillers, basés sur une plateforme à Rennes, seront dédiés uniquement à cette activité.

- La CGT refuse ces mesures coercitives qui visent uniquement à faire accepter aux demandeurs d’emploi des offres difficiles à pourvoir (précaires, sous payées, sous qualifiées…) et faire baisser artificiellement les chiffres du chômage

- La CGT s’oppose à toutes les radiations des listes de Pôle emploi. Etre inscrit est un Droit !

- Pour la CGT, ce qui doit être renforcé ce sont les moyens accordés à Pole emploi pour accompagner efficacement les privés d’emploi dans leurs recherches d’emploi et/ou de formation sur la base de leur projet personnel et de leur qualification.

NON !
LES CHOMEURS NE SONT PAS COUPABLES DE LEUR SITUATION
OUI !
LES CHOMEURS SONT VICTIMES DES ORIENTATIONS POLITIQUES DU MEDEF ET DU GOUVERNEMENT
.

PDF - 84.4 ko

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.