vous êtes ici : accueil > Dossiers > Discrimination

Communiqué de l’UD CGT 35 à propos des persécutions des personnes LGBT en Tchétchénie

La commission exécutive de l’union départementale CGT d’Ille-et-Vilaine réunie le 13 avril 2017 a évoqué les barbaries dont sont victimes les personnes LGBT en Tchétchénie.

Le communiqué de l’UD CGT, envoyé à la presse et au ministère des affaires étrangères :

Depuis quelques jours des articles de presse et des rapports d’organisations non gouvernementales mettent en cause la police de la République russe de Tchéchénie, qui aurait organisé l’enlèvement d’au moins une centaine de personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (LGBT) ou soupçonnées de l’être. Elles auraient été maltraitées et brutalisées. Trois personnes au moins auraient été tuées, selon des sources au sein de la police et du gouvernement.

Ces persécutions sont perpétrées pour le seul motif de l’identité LGBT -réelle ou présumée- des victimes. Beaucoup de membres de la communauté LGBT fuient le pays, craignant pour leur intégrité, leur liberté, leur vie et celles de leurs familles.

L’union départementale CGT d’Ille-et-Vilaine, avec son collectif « discriminations LGBT », est totalement solidaire des victimes de ces persécutions menées par un pouvoir politique dont le rôle devrait être au contraire la protection des individus, quelle que soit leur identité sexuelle ou de genre.

On ne peut admettre qu’au 21ème siècle des humain.e.s puissent encore subir de telles horreurs simplement parce qu’ils/elles existent et qu’ils/elles sont lesbiennes, gays, bisexuelles, transexuelles, transgenres ou intersexes.

On ne peut pas admettre non plus le quasi silence des gouvernements et des grandes organisations internationales devant de telles barbaries.

L’union départementale CGT 35 appelle l’ensemble des syndicats d’Ille-et-Vilaine à être solidaire des personnes LGBT de Tchétchénie et à exiger collectivement du gouvernement français une intervention politique et diplomatique forte pour faire cesser sans délais les persécutions, emprisonnements, tortures et meurtres.

En Tchétchénie et partout dans le monde, les personnes LGBT doivent bénéficier des mêmes droits et de la même sécurité que l’ensemble de la population, au travail et dans la vie.
PDF - 18.8 ko
communiqué 13 avr. 2017

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.