vous êtes ici : accueil > luttes

Débrayage chez Oberthur Fiduciaire à Chantepie

Le 2 février 2016, à l’appel de la CGT, 200 salariés d’Oberthur ont débrayé et se sont rassemblés devant l’entreprise pour peser sur les NAO et porter leurs revendications salariales.

PDF - 40.1 ko

Ci-dessous le texte de l’appel CGT :

A TOUS LES SALARIES

A Chantepie, le 2 Février 2016,

AUJOURD’HUI NOUS CONSTATONS QUE MALGRÉ TOUS NOS EFFORTS DÉPLOYÉS POUR LA BOÎTE, L’ENTREPRISE NE NOUS ACCORDE MÊME PAS LE DROIT DE NÉGOCIER DES AUGMENTATIONS ET DES AVANTAGES SOCIAUX DIGNES DE NOTRE ENTREPRISE ET DE SA BONNE SANTÉ FINANCIÈRE. ELLE PROPOSE UNE AUGMENTATION DE 0,7% DE LA MASSE SALARIALE POUR CES NAO 2016. C’EST BIEN LOIN DES REVENDICATIONS DES SALARIÉS PORTÉES PAR LA CGT DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES.
AUJOURD’HUI NOUS APPELONS L’ENSEMBLE DES SALARIÉS À SE RASSEMBLER, À 14H DEVANT L’USINE POUR EXPRIMER NOTRE COLÈRE ET NOTRE EXASPÉRATION.
CET APPEL IMPLIQUE UN DÉBRAYAGE DES ÉQUIPES DU MATIN DE 12H30 À 13H30 ET DES ÉQUIPES D’APRÈS MIDI DE 13H30 À 14H30.
ARRÊTONS DE NOUS INDIGNER À LA MACHINE À CAFÉ. IL EST TEMPS QU’OBERTHUR SE REVEILLE ! LES DISCUSSIONS NE DONNENT PLUS RIEN, PASSONS À L’ACTION.

NOUS REVENDIQUONS :

80€ D’AUGMENTATION GÉNÉRALE DES SALAIRES.
5% D’AUGMENTATION DES GRILLES DE SALAIRES.
PRISE EN CHARGE DES 3 JOURS DE CARENCE PAR L’EMPLOYEUR POUR LES OUVRIERS/EMPLOYES.
PRIME D’ANCIENNETÉ A PARTIR DE 10 ANS D’ANCIENNETÉ.

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.