vous êtes ici : accueil > Territoires

INFOS LUTTES JUIN, JUILLET, AOUT

26 JUIN 2012 LES BIBLIOTHECAIRES EN GREVE

Certaines bibliothèques ont fermé leur porte , le temps d’une heure ou deux : les agents dénoncent notamment la politique d‘élargissement des horaires. En effet, à partir du 1er septembre, une bibliothèque devrait ouvrir le lundi et prolonger de 30 minutes à une heure le samedi après midi.

« En plus de travailler un samedi sur deux, nous devrions assurer le service quatre fois par an le lundi à la Bibliothèque du Triangle. Il faudra ensuite récupérer ce jour en semaine mais il y aura un manque en personnel »

La déléguée CGT estime que, malgré quatre postes supplémentaires créés, cela est insuffisant, il en faudrait au moins dix.
Les bibliothécaires vont réitérer le mouvement.

28 JUIN 2012 PSA : PERIL SUR AULNAY, RENNES ET
MENACES EN EUROPE

Alors que des milliers de salariés manifestaient et en particulier de nombreux syndicalistes de l’usine PSA la Janais, devant le siège parisien, le groupe automobile annonce la suite de son plan de restructuration .Il précipiterait la fin d’Aulnay et inquiète jusqu’à Rennes, Caen…
Conséquence pour la Janais à Chartres -de-Bretagne : Plus d’un millier d’emplois sur la sellette.

« Aulnay ne peut pas fermer », refuse François Boethas (CGT), ouvrier de maintenance . ‘’Il faut garder les constructions de la C3 et trouver un nouveau projet. »

Un comité central d’entreprise extraordinaire s’est tenu fin juillet.
Denis Martin, le directeur industriel de PSA, confirme : « Nous sommes dans une situation très difficile. On ne voit pas malheureusement comment le marché européen va rebondir. Nous serons obligés de prendre un certain nombre de mesures, sur l’ensemble des structures. » Chacun songe à Aulnay mais le directeur évoque aussi d’autres établissements « entre autre celui de Rennes , les sites de recherche et développement... »
Dans le cadre de l’alliance conclue à la fin février , le segment des grandes voitures premium qu’elle produit pourrait être confiée à General Motors.
Sous l’immense banderole rouge, les leaders venus de toute l’Europe montent tour à tour à l’estrade : » On ne veut pas mourir au chômage, crie Robert Roland (CGT) de General Motors à Strasbourg. Jean Pierre Mercier (CGT) scande : 
 “ Il faut se battre ”.
scande : »Il faut se battre ». ....(...)

PDF - 316.6 ko

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.