vous êtes ici : accueil > Dossiers > Politique industrielle

Le rapport SECAFI : la vérité sur PSA

Suite au mandat du CCE (Comité Central d’Entreprise) de PSA, le cabinet SECAFI a rendu la 1ère partie de son expertise.

JPEG - 792 ko

Cette 1ère partie du rapport nuance et relativise la situation financière de PSA. Le résultat net présenté à - de 745 millions d’euros est plombé par 612 millions de « provisions exceptionnelles » et par un niveau d’investissement record, principalement à l’international.
Le rapport conteste l’assertion de Mr VARIN, selon laquelle « le groupe PSA brulerait 200 millions d’euros de cash par mois ».
Le rapport dévoile les raisons de la situation actuelle de PSA.
Il convient de mettre en lumière la politique de rachat d’actions et de dividendes, menée par PSA. Depuis 12 ans, elle a ponctionné 6 milliards d’€ à l’entreprise, dans le seul intérêt des actionnaires, au détriment du développement économique et de l’emploi. Ce 1er rapport nous confirme, que ce qui est en cause, ce n’est pas le fameux « coût du travail » . en France, mais plutôt le coût du capital et l’appétit de Mr VARIN, pour une globalisation à marche forcée, avec son cortège de délocalisation et la casse de l’emploi en Europe. Il importe de changer de stratégie afin de développer l’outil industriel et l’emploi.

Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.